Animer une visioconférence comme un pro — Benjamin CHAMINADE

Home | Retour d'expérience
| décembre 01, 2020
Animer une visioconférence comme un pro — Benjamin CHAMINADE

De plus en plus demandé en conférence en distanciel*, j’ai commencé à m’interroger sur les bonnes pratiques du conférencier à distance**.  

Ma question est simple : « Comment maintenir l’attention et l’engagement d’une audience travaillant de chez-elle ».

Si c’est évidemment un sujet pour toute intervention en présentiel*, elle se pose d’autant plus quand cette audience est derrière un écran et peut vous écouter d’une oreille distraite en vidant son lave-vaisselle, ou pire, elle peut aussi attendre d’avoir accès à l’enregistrement à postériori de votre intervention pour vous écouter en « mode Podcast ». Alors même que les clients attendent de vous une intervention « interactive » et engageante !
Voici quelques idées et conseils...
*même si l’académie française n’est pas d’accord.  ** Là ils seront d’accord.

Quand la vidéoconférence passe en mode normal

Passer de la scène à la vidéo et parler à une audience qui est chez elle peut-être très déstabilisant. Pourquoi est ce que certains n’ont pas branché leur webcam ? Est-ce qu’ils m’entendent ? Est-ce qu’ils m’écoutent ? Est-ce que mon contenu les intéresse ? Est-ce que je suis hors sujet ? Pourquoi ne posent-ils pas de questions ? Et aussi, pourquoi utilisent-ils un arrière-plan virtuel ? Ils sont dans leur chambre ?

Du collaborateur connecté au conférencier à distance

De leur côté, les conférenciers aussi commencent à s’adapter, mais plus lentement que les salariés en télétravail. Ce n’est pas que les conférenciers sont plus lents ou qu’ils résistent à ce changement ! La raison est que les entreprises ont stoppées toute intervention extérieure et on ne peut pas leur en vouloir d’avoir eu d’autres priorités.

CD = 2 x CP

Ma recette est simple : CD = 2xCP. En clair, l’énergie nécessaire lors d’une Conférence en Distanciel est 2 fois supérieure à celle dépensée lors d’une Conférence en Présentiel pour un résultat de toute façon très souvent inférieur. En d’autres mots, une visioconférence est plus éprouvante qu’une conférence en personne, car elle demande plus d’énergie pour un résultat qui restera de toute façon dégradé.

Alors, comment améliorer vos compétences d’intervenant à distance ?
Ma réponse ? En vous inspirant des youtubeurs et des journalistes.

…ou les journalistes youtubeurs…

Pensez à l’audio avant la vidéo

Oui, c’est bizarre. Pourtant, même si le sujet de cet article est la vidéoconférence / visioconférence (son synonyme), c’est bien le son qui est le plus important ! C’est d’ailleurs la première chose que l’on conseille à toute personne souhaitant se lancer dans la vidéo, sur YouTube ou ailleurs : le son doit être de qualité !

Optimisez la vidéo

Maintenant que l’on vous entend, il est temps de vous montrer.

Parlons caméra

Je ne vais pas vous faire de cours sur les différentes définitions de vidéos, mais sachez simplement que la norme actuelle est de 1080P (1 920 pixels de large et 1 080 pixels de haut). Même si la mode actuelle est de parler de 4K et de HDR (qui est peut-être la définition de votre téléviseur). Il y a cependant beaucoup de chances que la caméra de votre ordinateur soit en fait de 720P (même si vous avez un mac dernier cri à la date de cet article). Pour faire court, la caméra de votre smartphone est sans doute bien meilleure que celle de votre ordinateur.

Présentez comme une rock star

Vous avez le son, vous avez l’image, il ne vous manque plus que l’attitude.

Connaissez et comprenez votre auditoire.

C’est évidemment vrai en présentiel, mais c’est encore plus important en distanciel.

Et pour conclure…

Dernière chose qui peut avoir son importance, attention à vos signets et aux dossiers visibles sur votre bureau !  C’est en assistant à une conférence il y a quelques années que j’ai découvert l’existence d’un site olé olé. Non, je ne mets pas de lien.

—————

Repéré depuis https://www.benjaminchaminade.com/animer-une-visioconference-comme-un-pro